• EMC I LA  CITOYENNETÉ FRANÇAISE ET EUROPÉENNE

     

     

     

    Question : qu’est-ce qu’être citoyen en France et dans l’Union européenne?

     

     

     

    I) Etre membre d’une communauté politique ...

     

     

     

             A) la citoyenneté française est liée à la nationalité (FT 1)

     

    La nationalité unit une population à un Etat. Le lien entre citoyenneté est fort  car pour être citoyen français, il faut avoir la nationalité française et être majeur. Celle-ci est acquise par le droit du sang, par le droit du sol, par mariage, ou par naturalisation (FT 1).

     

     

     

             B) la citoyenneté européenne, une citoyenneté de superposition (FT 2)

     

    Pour être citoyen européen, il faut avoir la nationalité d’un des Etats membres de l’Union européenne.la citoyenneté européenne se superpose à la citoyenneté nationale. C’est le traité de Maastricht (1992)  qui crée une citoyenneté européenne.

     

    Celui-ci confère des droits aux Français y compris ceux vivant dans un autre pays de l’Union mais aussi aux ressortissants de l’Union habitant en France.        

     

     

     

    II) ... dont le citoyen accepte les règles

     

     

     

             A) des règles pour vivre ensemble en France (FT 3)

     

    La nationalité française confère des droits politiques essentiels au citoyen. Cela lui permet d’exercer la souveraineté nationale (FT 3) . Ces droits politiques  s’accompagnent comme pour tout habitant en France de droits civils, économiques et sociaux . Ces droits n’existent que parce-que tous les respectent et que chacun en accepte les conséquences : voter lors des élections, participer à la Défense nationale et aux dépenses de l’Etat.

     

     

     

           B) les droits attachés à la  citoyenneté européenne (FT 4)

     

    La citoyenneté européenne instituée par le traité de Maastricht depuis 1992 confère des droits politiques, civils et économiques au citoyen européen limité et valables dans l’ensemble de l’Union. C’est donc une citoyenneté originale qui peut évoluer et se développer avec le projet européen.Pour rendre cette citoyenneté vivante et active, les droits politiques ont été enrichis d’un droit d’initiative citoyenne qui permet à un million de citoyen issus de l’Union de demander que des mesures soient prises sur un sujet précis.

     

     

     

    III) ... et partage des valeurs démocratiques

     

     

     

     

     

           A.vivre dans une république démocratique (FT 5)

     

    La France est un Etat démocratique où les citoyens possèdent le droit de vote.

     

    Des élections sont régulièrement organisées pour qu’ils puissent choisir leurs représentants parmi plusieurs partis politiques de droite ou de gauche. Les leaders politiques organisent librement des meetings lors de campagnes électorales où chacun dévoile son programme. Le jour de l’élection, les citoyens qui se rendent aux urnes ont la possibilité de choisir entre plusieurs candidats. Leur vote est tenu secret grâce à l’isoloir.

     

    A la suite des élections, une majorité est chargée de gouverner, mais l’opposition peut s’exprimer en exerçant son droit de parole. Si elle gagne aux élections suivantes, on parlera d’alternance.

     

    L’ensemble de ces pratiques font de la France un Etat démocratique  dans lequel tout le monde a la liberté de voter mais aussi de s’exprimer.

     

     

     

           B. valeurs  (=idéal) et principes (=application concrète des valeurs)        républicains en France ( FT 6)

     

     

     

           C. une reconnaissance dans les mêmes symboles républicains (FT 7)

     

     

     

           D. les valeurs fondatrices de la citoyenneté européenne ( FT 8)

     

     

     

    Le citoyen français partage aussi des valeurs liées à la citoyenneté européenne. Elles sont contenues dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Ces valeurs rappelées par les symboles européens sont :  la paix, le respect de la dignité humaine et des droits de l’Homme, la liberté , l’égalité entre les femmes et les hommes, la solidarité, la démocratie, l’Etat de droit, la justice et la sécurité. Ces valeurs s’ajoutent à l’histoire et à la culture commune entre les citoyens européens et contribuent à forger un sentiment d’identité européenne.

     

     

     

    conclusion : réponse à la question