• pour visionner une vidéo sur la crise de 1929 :

    https://m.ina.fr/video/I11052343/la-crise-de-1929-video.html

     

     

     

    CHAPITRE 1 : CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

     

     

     

    Question : En quoi Grande Guerre est-elle un bouleversement pour les sociétés et les Etats?

     

     

     

    I/ Une guerre d’une ampleur inédite

     

     

     

           A. longue et mondiale

     

     

     

    Depuis le XIXème siècle, les tensions d’ordre commercial, colonial ou nationaliste opposent les grandes puissances européennes. Mais les tensions nationalistes liées aux revendications de territoires s’aggravent (ex : la Serbie réclame des terres à l’Autriche-Hongrie).

     

    Le climat se dégrade, deux alliances se constituent alors : Triple Entente et Triple Alliance.

     

    L’assassinat le 28 juin 1914 de l’héritier du trône d’Autriche-Hongrie (attentat de Sarajevo) déclenche une guerre générale en Europe car chaque pays soutient son alliance militaire .

     

                                                                                                                                   

     

    Cette guerre appelée aussi Grande Guerre est d’une ampleur inédite  :

     

    -elle dure plus de 4 ans de 1914 à 1918 mais se déroule en trois phases FT1

     

    -elle est d’une extension inédite car elle est mondiale : avec l’engagement des colonies dans les armées de l’Entente ce sont tous les continents qui participent directement au conflit.

     

    Les Alliés remportent la guerre en 1918 aidés par les Etats-Unis depuis avril 1917.              

     

     

     

           B. une guerre totale

     

     

     

    Pour la première fois, ce conflit armé prend une ampleur inédite.

     

    Toutes les catégories de population sont mobilisées. Les militaires : 65 millions d’Européens prennent les armes  ainsi que près  d’un millions d’hommes venus des colonies. Mais également les civils : les femmes et enfants, à l’arrière, remplacent les hommes partis au front.

     

    Pour financer cette guerre les Etats interviennent dans l’économie: ils contrôlent l’approvisionnement,  transforment leurs entreprises en industrie de guerre (ex : les usines Renault sont reconverties pour le production d’armes et de chars),les femmes  travaillent dans les usines pour remplacer les ouvriers et produire les munitions nécessaires aux armées. Les civils sont incités à prêter leurs économies pour financer les dépenses militaires (=emprunts de guerre).

     

    Pour maintenir l’effort de guerre, les Etats veillent au « moral » des militaires comme des civils. Les lettres des soldats sont surveillées, la presse est censurée(p. 55), la propagande (p. 45) , véritable « bourrage de crâne » est intense.

     

    La Première Guerre mondiale est une guerre totale car elle mobilise toutes les ressources (économiques…) de l’Etat et toutes les catégories de pour gagner la guerre                                                       

     

     

     

    II. Une guerre intense qui développe une violence de masse…

     

     

     

           A. à l’encontre des militaires : l’expérience des tranchées ( la bataille de Verdun (fev. à dec. 1916) FT 2

     

     

     

           B... à l’encontre des civils : le génocide arménien (1915-1916)

     

    En 1915, plus de 2 millions d’Arméniens vivent dans l’Empire ottoman.  Minorité chrétienne déjà victime de persécutions, ils sont accusés de complicité avec l’ennemi russe. Par ce prétexte, le gouvernement turc,  décide alors de la déportation et du massacre de la communauté arménienne entre Avril 1915 et Juillet 1916. On parle de violence de masse puisqu’elle concerne une population entière du fait de ses origines. Ce génocide est presque passé inaperçu pendant la Première Guerre mondiale, alors même qu'il a fait entre 800 000 et 1 200 000 victimes. Les survivants fuient l'empire Ottoman et se dispersent dans le reste du monde, c'est une diaspora.  Plus tard, on parlera de génocide.(p. 46)                                            

     

    III) Une guerre qui bouleverse durablement les Etats et les sociétés

     

     

     

           A. Une Europe secouée par des révolutions : la Russie, nouvel Etat révolutionnaire?

     

    En Russie, en février 1917, les terribles conditions de vie des soldats et des civils ont poussé la population à se révolter. Le gouvernement provisoire instauré après l’abdication du tsar Nicolas II décide pourtant de continuer la guerre .                                                                                                        

     

     

     

    En octobre 1917, le petit parti bolchevik (p. 51) conduit par Lénine (bio p 50) profite du mécontentement pour s’emparer du pouvoir lors d’une seconde révolution qui donne le pouvoir aux soviets . Le partage des terres et la fin de la guerre sont aussitôt décidés. La paix avec l’Allemagne est signée en Mars 1918 à Brest-Litowsk. La Russie devient URSS (Union des Républiques Socialistes soviétiques) en 1922 avec Moscou pour capitale.

     

    A la fin de la guerre, de nombreux pays européens connaissent des épisodes révolutionnaires d’inspiration bolchevique, mais ce sont tous des échecs comme la révolution spartakiste en Allemagne . En Italie , ces insurrections se heurtent à la répression menée par les fascistes de Mussolini qui prend le pouvoir en 1922.

     

                                                                                         

     

           B. Une Europe affaiblie par un bilan dramatique

     

     

     

    Entre 60 et 70 millions de soldats de tous les continents se sont battus. Cette guerre  a coûté la vie à près de 10 millions d’hommes et près de 20 millions d’entre eux rentrent blessés ou mutilé (les « gueules cassées »). C’est le conflit le plus meurtrier jamais connu à cette époque. La réinsertion des anciens combattants est difficile. Parmi eux certains sont traumatisés par la brutalité de la vie des tranchées et vont vouloir témoigner de cette violence (Otto Dix, peintre allemand).

     

    Des monuments aux morts apparaissent pour rendre hommage aux soldats et laisse transparaître un certain pacifisme afin que cela reste la Der des ders.

     

    Des villes, des villages, des régions entières sont en ruines particulièrement dans le nord et l’est de la France.

     

    L’Europe est en déclin : endettée, elle doit faire face à de nombreuses destructions matérielles (routes, villages, usines à reconstruire). Les Etats-Unis sont désormais ses créanciers. 

     

                                                                           

     

           C. Une nouvelle Europe bouleversée par les traités

     

     

     

     L’armistice est signé à Rethondes le 11 Novembre 1918. Les traités qui en découlent comme le traité de Versailles signé le 28 Juin 1919, déclarent l’Allemagne et ses alliés responsables de la guerre. Elle doit payer des réparations, perd 1/7 eme de son territoire et ses colonies, et voit ses capacités militaires réduites. Le traité est considéré comme un » diktat » par les populations allemandes.

     

    Avec ces traités , l’Europe est entièrement redessinée : les grands empires disparaissent et laissent place à une multitude d’Etats. Ces nouveaux Etats sont source de tensions car ils réunissent des populations de nationalités différentes comme le couloir de Dantzig qui assure à la Pologne  un accès à la mer mais coupe en deux le territoire allemand.

     

    .  A la demande du président américain Wilson, la Société des Nations (SDN) est crée en 1920 pour maintenir la paix dans le monde. Pourtant ces traités ne règlent pas tous les problèmes de nationalités et de frontières

     

     

     

     

     

    Conclusion :  réponse à la question : En quoi Grande Guerre est-elle un bouleversement pour les sociétés et les Etats?

     

    PADDLET PGM

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique