• CHAPITRE 1 : MONDIALISATION ET URBANISATION 

     

     

     

    Introduction

     

    Mondialisation: mise en relation des territoires par la multiplication des échanges entre certaines parties du monde

     

    urbanisation : croissance des villes qui gagnent des habitants et s’étendent dans l’espace de manière verticale (hauts immeubles) et horizontale (étalement urbain)

     

     

     

    Questions: Quelles formes prend l’urbanisation ?

     

    comment la mondialisation bouleverse-t-elle l’organisation des villes ?

     

     

     

    I/ de nouveaux espaces et paysages urbains nés de la mondialisation

     

     

     

                A. L’exemple de Nairobi au Kenya pages 198-199

     

    L’étude de la ville de Nairobi au Kenya nous a montré qu’il s’agit bien d’une ville dont les paysages sont typiques de la mondialisation et sont très divers :

     

    -au centre : le quartier des affaires et ses bureaux

     

    -à la périphérie, la ville, qui fait connaît une forte croissance urbaine s’étale (p. 201) et se fragmente :            

     

                •entre périphérie proche où apparaissent des quartiers fermés réservé aux plus riches

     

                •entre périphérie lointaine  où l’étalement prend la forme de quartiers illégaux comme les bidonvilles (p. 201).

     

     

     

                                                                                                                                                   

     

                B. Dans le reste du monde une mondialisation qui transforme les villes : une grande variété de paysages

     

    La mondialisation transforme les villes.

     

    Celles-ci selon leur passé et leur niveau de richesse  présentent des paysages variés :

     

                -quartiers historiques, politiques  et économique en Europe/ quartier d’affaires (CBD en Amérique)

     

                - quartiers résidentiels plus ou moins riches (ex : slums à Mumbai, en Inde/ banlieue pavillonnaire de             Shanghai en Chine)

     

                -quartiers industriels et commerciaux ( zones d’activités).

     

     

     

    Néanmoins ces villes s’organisent selon un modèle centres/ périphéries

     

                - les centres concentrent les lieux de décision (sièges sociaux d’entreprises) et lieux culturels

     

                -les périphéries sont des espaces consacrés aux lieux de résidence et se caractérisent par l’étalement urbain

     

     

     

    Enfin, la mondialisation renforce les inégalités de richesse : on parle de ville fragmentée c’est-à-dire une villes où les habitants vivent dans des quartiers séparés, selon leur richesse ou leur origine ethnique (ghetto américain, favelas à Rio…)           

     

     

     

                C. l’urbanisation : un phénomène mondial (FT 1)

     

     

     

    L’urbanisation est un phénomène mondial : en 2015, 54% de la population mondiale vit en ville devrait atteindre selon l’ONU en 2050 65%.

     

     Les urbains sont de manière générale plus nombreux dans les pays développées mais un phénomène de rattrapage est en cours. En effet  croissance urbaine est très forte dans les pays en développement. Cela s’explique à la fois par la croissance démographique des villes mais également par l’exode rural (p.205) 

     

    II. Des villes inégalement intégrées  mondialisation

     

                A Londres, une métropole mondiale

     

                            1. Une ville reflet de la mondialisation (FT 2)

     

    Londres cumule les fonctions d'une métropole mondiale.  

    Elle concentre des fonctions de commandement : politiques (lieux de décisions politiques, sièges d'institutions internationales), économiques (bourse mondiale, sièges de firmes internationales) et culturelles (universités, congrès internationaux, tourisme). Cela en fait une ville attractive qui rayonne à l'internationale, elle est cosmopolite.                                                                                                              

     

                            2. une ville intégrée et connectée (FT 3)

     

    Grâce aux infrastructures de transports, Londres est intégrée à la mondialisation. On appelle cet ensemble de villes connectées par les réseaux les unes autre autres « un archipel mégalopolitain mondial ». Ces villes intégrées à la mondialisation sont à la tête de vastes mégalopoles.

    D’autres  villes jouent aussi un rôle important et s’intègrent de plus en plus dans la mondialisation et se situent dans les pays développées (ex : Madrid) ou dans certains pays émergents (Shanghai)

    Un archipel : un ensemble d'îles. 

    Un réseau : ensemble des flux ou liens qui relient des lieux ou des personnes 

     

    Une mégalopole : une grande région urbaine qui regroupe une concentration exceptionnelle de pouvoirs.                                                                                                                                    

     

                B Des villes en marge de la mondialisation

     

                1. Détroit, une « shrinking city » (= ville rétrécissante) 

     

    Détroit est une ville du nord-est des États-Unis. Elle est située à la frontière canadienne.
    Aujourd’hui, c’est une ville qui connaît des difficultés importantes marquée par la crise et a été déclarée en faillite en 2013.. Après une période de prospérité liée au développement économique, elle connaît un phénomène de rétrécissement urbain sur le plan :
     

    -démographique (a perdu 2/3 de sa population depuis 1960)

    -économique (perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois)

    -social (1/3 de la population vit sous le seuil de pauvreté, 16% de chômage 2013 contre 7% en moyenne aux Etats-Unis, développement de l’insécurité)

    C’est  ce que l’on appelle une « shrinking city ».

    Cependant cette veille se redynamise en développant des activités et améliorant son image grâce à des projets de rénovation urbaine.

    « shrinking city » : ou ville rétrécissante ville en crise économique et démographique qui réduit son territoire occupé                                                                                                                                                                                                                                                              

                            2. Des villes exclues de la mondialisation

     

    •Trace écrite= carte mentale

     

     

     

    Conclusion : réponse aux questions et FT 4 carte mentale

     

    PADDLET URBANISATION ET MONDIALISATION

     

     

                                                                                                                                                     

     

     

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique