• Cours d'histoire 3 eme

    CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

    1914-1918 

    En 1914, l’Europe, et surtout la France et le Royaume-Uni, domine le monde. Mais les tensions et les rivalités sur le continent sont fortes : frontalières (ex. Alsace-Lorraine), commerciales, coloniales, politiques (empires centraux, républiques, monarchies). Surtout de nombreuses nationalités souhaitent plus d’autonomie et parfois l’indépendance (les Slaves souhaitent constituer un Etat autour de la Serbie par exemple). Ces tensions se traduisent dans deux systèmes d’alliances défensives et offensives: la Triple Alliance et la Triple Entente. 

    Comment civils et militaires ont-ils été impliqués dans la Première Guerre Mondiale?

    I/ Une guerre synonyme de « violence de masse » pour les militaires comme pour les civils.

    A/ La violence militaire au front : Verdun ( Février-Décembre 1916)

    Travail de rédaction et correction distribuée

    B/ La violence à l’arrière des fronts : une « guerre totale »

    Schéma

    C/ Une violence qui atteint des peuples entiers : le génocide des Arméniens.

    En 1915, plus de 2 millions d’arméniens chrétiens vivent dans l’empire ottoman. Entré en guerre en 1914 aux côtés de la Triple Alliance, l’empire Ottoman musulman subit des revers militaires et la minorité arménienne chrétienne est accusée de trahir au profit de l’ennemi russe. Le gouvernement décide alors de la déportation et du massacre de la communauté arménienne entre Avril 1915 et Juillet 1916. On estime qu’il y a eu plus d’un million de victimes : on parle de violence de masse puisqu’elle concerne une population entière du fait de ses origines. Plus tard, on parlera de génocide.

    Définitions de déportation et génocide p 46

    II/ Une guerre qui fragilise les sociétés européennes.

    A/ La Révolution Russe d’Octobre 1917.

    L’Europe dès 1917, est secouée par d’importants troubles sociaux. En Février 1917, la Russie doit faire face aux  défaites, aux pénuries et à la hausse des prix. Les grèves et manifestations aboutissent à l’abdication du Tsar Nicolas II. En Octobre, le nouveau gouvernement qui poursuivait la guerre, est renversé par les Bolcheviks conduits par le communiste Lénine (bio p 50).Le partage des terres et la fin de la guerre sont aussitôt décidés. La paix avec l’Allemagne est signée en Mars 1918 à Brest-Litovsk. La Russie devient URSS (Union des Républiques Socialistes soviétiques) en 1922 avec Moscou pour capitale.

    Bolchéviks : def p 51

    B/ Une Europe affaiblie qui construit une paix fragile.

    1.       Un bilan humain et matériel lourd. 

    Entre 8 et 10 millions de soldats sont morts. Nombreux sont ceux qui restent mutilés et à charge des Etats comme les  « gueules cassées ». La baisse de natalité est sensible, tandis que la violence des combats a laissé de nombreuses veuves et orphelins désormais à la charge des pays. Les nations en deuil érigent des monuments aux morts où transperce leur traumatisme : elle doit être la « Der des Ders ». Des associations d’anciens combattants se multiplient plus ou moins pacifistes ou vengeresses. 

    L’Europe est en déclin : endettée, elle doit faire face à de nombreuses destructions matérielles (routes, villages, usines à reconstruire). Les Etats-Unis sont désormais ses créanciers.

    2.       Une Conférence de la Paix et un Traité de Versailles sources de nouvelles tensions.

    L’armistice a été signé à Rethondes le 11 Novembre 1918. La conférence de la paix réunie à paris à partir de Janvier 1919, crée la première organisation internationale pour la paix, la SDN, à partir des 14 articles proposés par le Président américain Wilson. Le traité de Versailles signé le 28 Juin 1919, déclare l’Allemagne responsable de la guerre. Elle doit payer des réparations, perd 1/7 eme de son territoire et ses colonies, et voit ses capacités militaires réduites. Il est considéré comme un diktat par les populations allemandes.

    Les traités de paix mettent fin aux empires et donnent naissance à de nouveaux Etats. Ils ne règlent pas tous les problèmes de nationalités et créent de nouvelles tensions comme le couloir de Dantzig.

    Conclusion : De quelles façons civils et militaires sont-ils impliqués dans la Première Guerre Mondiale?

    La Première Guerre Mondiale a été d’une violence inégalée jusque-là (tranchées et génocide), mondiale (tous les continents sont concernés) et totale puisqu’elle a mobilisé toutes les ressources humaines et matérielles des pays. Cette violence de masse a atteint autant les civils que les militaires. 

    _________________________________________________________________________