• cours de 6 eme

     

     

    HABITER LES ESPACES A FORTES CONTRAINTES

    Aujourd’hui, il n’existe pas d’espace sur la Terre que l’Homme n’habite pas c’est-à-dire où il n’a pas laissé son empreinte ou qu’il n’a pas aménagé à son profit. On constate néanmoins que certaines parties de la planète sont moins peuplées en raison de leurs contraintes naturelles. 

    Comment l’Homme s’adapte-t-il aux fortes contraintes de certains espaces?

    I/ Comment les Hommes se sont-ils adaptés aux déserts chauds ?

    Désert = espace peu peuplé et où, souvent, la végétation est rare.

     

    A/ Un exemple: habiter le désert chaud d’Arabie Saoudite.

    L’Arabie Saoudite est située dans le Proche-Orient, c’est-à-dire au Sud-Ouest de l’Asie. Elle appartient au domaine climatique tropical sec ce qui explique la chaleur et l’aridité qui y règnent. Grâce à l’exploitation des nappes phréatiques, les Saoudiens parviennent à créer à l’intérieur du pays, des oasis circulaires, en plein désert, où ils cultivent intensément de la tomate, des melons, des dattes, des agrumes et du blé. Ils rendent ainsi le désert habitable. L’Arabie Saoudite, grâce aux revenus du pétrole, a réussi à dominer les contraintes du désert. Mais l’épuisement des ressources souterraines (eau, pétrole) pose le problème du développement durable.

     

    B/ Les déserts chauds sur la Terre.

    Les déserts sont souvent habités par des nomades qui se déplacent d’oasis en oasis comme dans le Sahara. Les nappes phréatiques, mais aussi les oueds permettent une agriculture vivrière. Mais de plus en plus de villes s’y créent en raison de l’exploitation des sous-sols. En effet, ceux-ci recèlent des minéraux comme le fer, le nickel ou encore du pétrole, et leur exploitation nécessite la présence des Hommes. L’isolement qui les caractérise a aussi entrainé l’installation de centres de recherches liés à l’aérospatiale ou aux nouvelles technologies (désert d’Atacama). L’ensoleillement  a favorisé l’installation de centrales solaires (Californie). On y développe aussi le tourisme avec parfois la création de Parc naturels comme aux Etats-Unis (désert Mojave). Toutes ces activités ont néanmoins tendance à dégrader ces espaces fragiles.

     

    II/ Comment vivent les habitants d’un désert vert : la forêt du Congo ?

    La forêt du Congo est la deuxième forêt tropicale du monde après l’Amazonie. Elle est située au centre de l’Afrique, dans la zone intertropicale humide. Elle a une valeur écologique exceptionnelle car elle protège une biodiversité végétale et animale incroyable. Longtemps inhabitée, les Hommes l’ont peu à peu occupée pour y vivre de l’exploitation forestière et minière.

    Mais elle est menacée par la déforestation liée à l’exploitation du bois de chauffe et des sous-sols miniers. Les cinq pays concernés, et surtout la République du Congo, ont pris conscience du danger qu’entraînait cette destruction. C’est ainsi que des parcs ont été créés depuis 1935 et que les gouvernements se sont engagés à replanter des pans entiers de cette forêt indispensable à la vie des hommes de cette région du monde.

     

    Conclusion: Les espaces à fortes contraintes sur la Terre.

    L’homme parvient à habiter des espaces à fortes contraintes, à les transformer et à les exploiter. L’occupation humaine de ces espaces est inégale et dépend souvent des moyens techniques et financiers des Etats concernés. Ces espaces sont fragiles, l’homme doit concilier ses activités et la préservation de l’environnement pour que le développement soit durable.

    ____________________________________________________________

     

    ETRE ENFANT ET CITOYEN

    Qu’implique pour l’enfant d’être reconnu comme une personne et un futur citoyen?

    I/ L’enfant a des droits.

    A/ Tout enfant a une identité. Fiche de travail n°1 

    Plusieurs éléments composent ce que l’on appelle l’identité personnelle comme l’aspect physique, le caractère, l’histoire familiale et personnelle. En France, chaque enfant est enregistré à l’état civil de la mairie où il est né dans les 3 jours qui suivent sa naissance. Il reçoit alors une identité officielle ou juridique inscrite sur son acte de naissance. Elle consiste en un nom, un ou plusieurs prénoms, le sexe, la date, le lieu et l’heure de naissance en plus de l’identité de ses parents. Cet acte de naissance permet d’obtenir des papiers  officiels comme une carte d’identité et un  passeport.

    B/ Tout enfant a des droits.

    1.    L’enfant a des droits dans sa famille. Fiche de travail n°2 

    2.    Selon la Déclaration des Droits de l’Enfant ?Fiche de travail n°3 

    II/ L’enfant a des devoirs.

    A/ L’enfant a des devoirs dans la société.

    Fiche de travail n°4

    Un enfant a aussi des devoirs à respecter. Des règles écrites ou non obligent l’enfant à se soumettre à des obligations dans sa famille, au collège, mais aussi dans la société vis-à-vis de toutes les autres personnes, enfants ou adultes, dans la rue, dans son environnement. C’est le civisme.

    Civisme = avoir un comportement citoyen, c'est-à-dire respectueux des lois et des personnes.

    B/ L’enfant doit adopter une attitude responsable sur Internet par exemple.

    L’enfant est un futur citoyen. Il doit donc apprendre à adopter une attitude responsable. Internet, par exemple, est un formidable outil de communication et d’information. Mais comme tous les outils il peut être dangereux. Etre responsable, c’est s’appliquer certaines règles :

    -          Surfer sur des sites dont on peut vérifier l’information

    -          Ne pas croire tout ce qui est écrit sur Internet

    -          Rester poli et ne pas harceler

    -          Rester prudent : ne jamais donner son adresse, son numéro de téléphone, ne pas envoyer de photos, refuser les rendez-vous.

    _____________________________________________________

    Le monde des cités grecques

    L’écriture va se perfectionner grâce à l’invention de l’alphabet par les Phéniciens, peuple de l’Est de la Méditerranée. Ils vont transmettre ce savoir aux Grecs. Au cours du premier millénaire avant JC, la Grèce va devenir le foyer d’une nouvelle civilisation qui va se répandre dans une bonne partie de l’Europe. 

    Qu’appelle-t-on le monde grec au I er millénaire av JC ?

    I/ Qu’est-ce que le monde des cités grecques au I er millénaire av. JC.?

    A/ Le monde grec antique

    La Grèce ancienne est un territoire situé au Sud de l’Europe et au Nord de la Méditerranée. Il est habité par des cités (villes+campagne+port) indépendantes les unes des autres qui s’affrontent parfois dans le but d’agrandir leur territoire. Elles sont gouvernées par des oligarchies, des tyrannies ou des démocraties.

    Du VIII eme au VI eme siècle av.JC., les Grecs, devenus trop nombreux, quittent leurs cités de Grèce et partent fonder des colonies comme Marseille sur toutes les rives de la Méditerranée et de la Mer Noire. Ils vont y créer ainsi des étapes marchandes et des comptoirs et former ce que l’on appelle le Monde Grec.

    B/  La cité d'Athènes au Ve siècle avant JC

    Du VI eme au IV eme siècle av.JC., la cité d’Athènes choisit de mettre en place la démocratie. Réunis à l’Ecclésia, les citoyens débattent, votent les lois, élisent les magistrats qui dirigent la cité en se réunissant régulièrement sur la colline de la Pnyx. Les citoyens ont aussi des devoirs : obéir aux lois et combattre pour la cité.

    Cependant, ces citoyens ne sont qu’une minorité. Les femmes, les métèques et les esclaves ne peuvent participer au gouvernement de la citée.

    La Guerre du Péloponnèse (431-404 avant JC), qui oppose Sparte à Athènes, va marquer la fin de la domination athénienne sur le monde grec.

    II/ Quelle civilisation les grecs partagent-ils ?

    Malgré leurs oppositions, les Grecs sont unis par un socle commun qui repose sur la culture, la langue et la religion.

    A/ Un même mode de vie avec comme modèle les héros et les poèmes d’Homère.

    Les grecs parlent la même langue et utilisent la même écriture. Ils apprennent à lire et écrire avec les longs poèmes attribués à Homère, l’Iliade et l’Odyssée (VIII eme siècle av.JC.). Pour les grecs, ces récits plus ou moins légendaires, racontent leur histoire commune dans un passé très ancien. Les exploits des héros comme Achille et Ulysse sont sans cesse représentés sur les monuments et les vases grecs de toutes les cités.

    B/ Une même religion pratiquée dans les sanctuaires panhelléniques.

    Les grecs de l’Antiquité sont polythéistes. Ils adorent de nombreux dieux à l’apparence humaine mais immortels. Ils croient qu’ils interviennent dans leur destin. Pour obtenir leur protection, ils les honorent en organisant des concours sportifs et artistiques comme à Olympie. Il existe aussi des sanctuaires panhelléniques où se rendent des grecs de toutes les cités comme le sanctuaire de Delphes. Ils y consultent alors la Pythie qui rend l’oracle. Ces sanctuaires participent à l’unité du monde grec. 

     

    Conclusion: Le monde grec antique est marqué par une réelle unité culturelle, linguistique et religieuse. Mais si les Grecs forment bien un peuple. La Grèce antique est constituée de cités indépendantes qui se font souvent la guerre. Certaines cités, comme Athènes, ont  étendu leur emprise et leur domination parfois sur ce monde grec.

    _________________________________________________________

     HABITER LES LITTORAUX 

    Les littoraux sont des bandes de terre de 6O à 100 kms de profondeur environ, dont les activités sont influencées par la mer. Aujourd’hui de plus en plus d’Hommes vivent sur les littoraux où se sont développées de grandes villes, des activités touristiques et industrielles surtout. On parle de littoralisation.

    Noter les définitions de littoral(aux) et littoralisation p 286

    Quelles sont les différentes façons d’occuper les littoraux ?

    I/ Comment s’organise la vie des habitants sur un littoral touristique ?

    A/ Habiter un littoral à vocation touristique : Port Saplaya en Espagne. 

    Résumé : Le port de Saplaya est  une station balnéaire de la côte sud-Est espagnole. Développée dans les années 1970, il concentre toutes les activités et espaces nécessaires au tourisme : mer, plages, hébergements, port de plaisance (marina), grande surface nécessaire à l’alimentation des touristes. C’est ainsi que ce territoire, auparavant réservés à l’activité agricole (huertas,) a  été peu à peu conquis par la bétonisation (conquête de l’espace par des constructions en béton). Cela entraîne des conflits d’usage : les habitants touristes et agriculteurs s’opposent dans l’utilisation des différents territoires. Cette bétonisation se double de pollution de l’environnement : grande production de déchets, mauvaise gestion de l’eau potable comme de l’eau usée…

     

    B/ Où peut-on trouver des situations semblables dans le monde ?

    Résumé : Les principaux littoraux aménagés pour le tourisme se trouvent autour de la Mer Méditerranée, dans la mer des Caraïbes et dans l’Océan Indien. Partout le développement du tourisme de masse depuis les années 1980 (multiplié par 10 en 40 ans aux Maldives) entraîne la construction de stations balnéaires, mais aussi des dégradations de l’environnement souvent préoccupantes.

     

    Noter la définition de « tourisme de masse » p 286

    II/ Comment s’organise la vie sur un littoral industrialo-portuaire ?

    A/ Un exemple : le port de Rotterdam.

    Résumé : Le transport de marchandises par mer a beaucoup augmenté. Les ports comme Rotterdam aux Pays-Bas ont dû être profondément transformés pour accueillir des navires de plus en plus gros. Pour cela, on a multiplié les digues et les terre-pleins qui accueillent des terminaux spécialisés. Ces ports sont devenus des zones industrialo-portuaires (ZIP) en relation avec le monde entier.

    Mais ces activités portuaires dégradent l’environnement en s’étendant et en rejetant des produits polluants et dangereux pour l’écosystème côtier et marin.

    Noter la définition de terre-plein p 274 et la définition de ZIP p 286

    B/ Où se trouvent les grandes ZIP du monde ?

    90% des échanges mondiaux de marchandises se font par voie maritime. Cela contribue au développement de ZIP et de façades maritimes importantes dans les pays riches de l’hémisphère Nord surtout : Amérique du Nord-Ouest, Amérique du Nord-Est, Europe du Nord-Ouest et Asie Pacifique. Toutes les grandes agglomérations littorales n’ont pas forcément des ports importants. De même, il existe de nombreux littoraux vides d’Hommes. L’équilibre des littoraux très peuplés est perturbé par ces activités humaines souvent polluantes.

    CONCLUSION :

    Faire l’exercice sur la carte mentale 2 p 291 sur votre cahier pour la conclusion de la leçon.

    ____________________________________________________________

    Rome du mythe à l’histoire

    Rome est une ville située au Sud de l’Europe, en Italie actuelle. Elle est née au VIII eme siècle av JC. Elle a dominé, dans l’Antiquité, tous les territoires situés autour de la mer Méditerranée que les Romain appelaient « mare nostrum » (notre mer).

    Comment est née et s’est développée Rome à l’époque de la République ?

    I/La fondation de la République Romaine: du mythe à la réalité.

    A/ La fondation de la ville de Rome.

    Selon la légende (ou le mythe), l’origine de Rome est liée à l’histoire de deux jumeaux,  Romulus et Remus, descendants d’une prêtresse et d’un dieu. Une dispute aurait entrainé la mort de Remus, et c’est son frère qui aurait fondé la ville de Rome en 753 av JC. Cette histoire a été répétée et enseignée aux Romains par de grands historiens de l’époque.

    Selon l’archéologie, les premiers habitants de la colline du Palatin étaient des bergers vivant dans des cabanes. Les Etrusques en firent la conquête et y fondèrent une ville entourée de remparts au VIII eme siècle av JC.

    B/ La naissance de la République Romaine.

    Selon la légende admise par les romains, la République  serait née en 509 av.JC. : les rois étrusques sont alors chassés de Rome. La date de la naissance de la République est mythique mais il est établi qu’une République dirigée par des Latins se met en place à Rome au VI ème siècle avant J.C et qu’elle succède donc à la royauté Etrusque. La république romaine est bien née d’un soulèvement des Latins qui vivaient jusque-là sous une monarchie autoritaire étrusque.

     

    II/Rome : une cité républicaine et conquérante.

    A/ Le fonctionnement de la République.

    La ville est habitée par des Patriciens (habitants anciens et riches) et des Plébéiens (habitants plus récents artisans et paysans surtout qui n’obtiendront la citoyenneté qu’au V eme s. av.JC). Ces citoyens réunis dans des assemblées appelées Comices, votent les lois sur le Forum et élisent chaque année les magistrats qui gouvernent la cité. Le citoyen romain passionné par le gouvernement de sa ville, peut gravir tout au long de sa vie les échelons de la magistrature jusqu’au Sénat : c’est la carrière des honneurs.

    Compléter la fiche de travail n°1 et la coller.

     

    B/ Une République conquérante.

    Les origines légendaires font de Rome la cité désignée par les dieux pour dominer le monde selon les Romains. C’est ainsi qu’ils affrontent d’abord leur rivale Carthage, puis conquièrent la Grèce et enfin la plaine du Po et le sud de la Gaule. Ces territoires sont transformés en provinces gérées par des gouverneurs.

     

    Conclusion : Les conquêtes entrainent la fin de la République.

     

    Les conquêtes ont donné naissance à un vaste territoire que la République a du mal à gouverner. Jules César parvient à s’imposer au pouvoir après s’être enrichi et couvert de gloire avec la conquête des Gaules. Il a en effet définitivement vaincu les Gaulois, rassemblés autour de Vercingétorix, à Alésia en 52 av JC. De retour à Rome, il se fait nommer dictateur perpétuel. Il est assassiné par des Républicains en 44 av JC. Après encore plusieurs guerres civiles, son fils adoptif s’empare du pouvoir et devient le premier empereur romain en 27 av JC.

    _____________________________________________________________

    LES DEBUTS DU JUDAÏSME ET DU CHRISTIANISME

    C’est à l’époque de la République romaine et sous l’Empire romain que sont apparues les deux premières religions monothéistes de l’Histoire. Elles vont se répandre tout autour de la Mer Méditerranée et devenir peu à peu les piliers des civilisations qui vont se développer au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe. La 3 eme grande religion monothéiste de l’Histoire,  l’Islam, apparaîtra au Moyen-Age.

     

    Comment sont apparues et se sont développées les premières religions monothéistes de l’histoire ?

     

    I : Les débuts du Judaïsme.

    A/ Qui sont les Hébreux ?

    Selon la Bible hébraïque, le peuple juif descendrait d’Abraham avec qui Dieu aurait créé une alliance en lui promettant la Terre Promise ou pays de Canaan s’il devenait monothéiste. Abraham puis ses descendants auraient alors rejoint cette Terre Promise avant d’en être chassés par la famine. Réfugiés en Egypte, ils auraient été réduits en esclavage jusqu’à ce que Moïse les ramène dans le pays de Canaan. Les historiens n’ont retrouvé aucune trace de ces croyances. Pour eux, il s’agirait d’une tribu devenue sédentaire qui, de polythéiste, évolue peu à peu vers le monothéisme. Les textes sacrés de la Bible hébraïque n’auraient été écrits qu’au III eme siècle av JC quand ce peuple, envahi par plusieurs pays voisins, a voulu laisser la trace de son histoire. En tous les cas, la Bible et l’archéologie se recoupent à partir du royaume de David et de la construction du premier temple par le fils de celui-ci Salomon. Détruit par les Babylonien en 586 av JC, il fut reconstruit par le roi Hérode pour être à nouveau détruit par les envahisseurs romains en 70 ap JC. Dès lors, les juifs se sont dispersés autour de la Méditerranée : c’est la diaspora. 

     

    B/ Quels sont leurs pratiques et croyances ?

     Les pratiquants de la religion juive étudient et prient à partir de la Bible Hébraïque ou Thora. Ils doivent respecter les Dix Commandements gravés sur les Tables de la Loi qui se trouvaient dans le Temple de Jérusalem. La circoncision est le signe de leur alliance avec Dieu, puis la bar-mitsva et la bat-mitzvah marquent leur passage vers l’adolescence et l’âge adulte. Ils doivent prier quotidiennement, respecter des règles alimentaires, s’arrêter de travailler le jour de Shabbat, se réunir dans les synagogues où l’on trouve une Arche Sainte et une menorah rappelant le temple de Jérusalem, et participer aux grandes fêtes religieuses qui commémorent des évènements importants de l’histoire du peuple Hébreux (Pessah, Roch Hachana, Yom Kippour ..). 

     

    II/ Les débuts du Christianisme.

    A/ Qui sont les Chrétiens ?

    Les Chrétiens suivent l’enseignement du Christ qui leur a été transmis par la Bible. Celle-ci est composée de la Bible Hébraïque (Ancien Testament) et de textes regroupés sous le nom de Nouveau Testament. Selon leur croyance, Jésus, juif de Galilée (en Palestine romaine) serait le nouveau messie tant attendu par les Juifs, né sous le règne d’Hérode entre 34 et 4 av JC. Son message critiquant et remettant en cause la domination romaine, il est arrêté et crucifié sur le Mont des Oliviers. Il serait ressuscité quelques jours après, ce qui prouverait sa divinité.

    Les historiens pensent que Jésus a vraiment existé car des auteurs romains comme Pline en parlent précisément. Le récit de sa vie par les Apôtres (ses disciples les plus proches) comporte des faits réels et des légendes. La religion chrétienne est reconnue comme différente de la religion juive au Concile de Milan en 313, et après la conversion de l’empereur romain Constantin.

     

    B/ Quelles sont leurs pratiques et croyances ?

    Comme toutes les religions, le Christianisme associe des croyances, des pratiques et des fêtes marquant différents moments forts de la vie du Christ. Les pratiquent se basent sur la prière, le partage et l’aumône. Les croyances sont l’existence d’un Dieu unique, l’Incarnation (Jésus est une forme humaine de Dieu), des sacrements comme le baptême, et des fêtes dont les plus importantes sont Pâques, Noël, l’Ascension et la Pentecôte. Les Chrétiens se sont divisés dans l’histoire en trois communautés : les catholiques, les orthodoxes et les protestants. Chacune a ses lieux de culte (églises ou temples), ses dirigeants (Pape pour les catholiques et Patriarches pour les Orthodoxes) et des responsables des cultes hebdomadaires (prêtres, popes ou pasteurs).

     

    Conclusion  Les 3 grandes religions monothéistes existantes aujourd’hui sont nées dans le Croissant Fertile, à l’Est de la Mer Méditerranée. Les religions juives et chrétiennes sont nées dans l’Antiquité, tandis que l’Islam est née au Moyen-Age. Elles parlent du même Dieu et reprennent les mêmes textes légendaires. Ce sont leurs interprétations différentes qui vont parfois les mener vers des guerres et des affrontements sanglants dans l’histoire.

     

     

     
     _________________________________________________________________________________

     L’EMPIRE ROMAIN DANS LE MONDE ANTIQUE 

    Résumé : Les conquêtes romaines du pourtour de la Mer Méditerranée se sont poursuivies jusqu’au II eme siècle, mettant Rome à la tête d’un immense empire (vaste territoire correspondant à plusieurs pays conquis). Tous les littoraux appartiennent désormais aux Romains ce qui leur permet de s’enrichir grâce à tous les échanges commerciaux méditerranéens et européens. Cela n’est possible que parce que l’Empire vit en paix.

     

    Comment l’Empire Romain a-t-il réussi à maintenir sa domination sur le pourtour de la Méditerranée ?

    I/ Un Empereur aux pouvoirs forts.

    Octave Auguste, fondateur de l’Empire Romain en 27 av JC, a fait de l’Empereur un personnage à part dans le monde romain qui possède des pouvoirs très étendus et est un personnage sacré, élevé au niveau des dieux.

    -          Compléter la fiche de travail n°1

    II/ Un Empire qui impose son administration et sa civilisation.

    A/ La gestion de l’immense empire.

    A son apogée, l’Empire recouvre 5 millions de km², et sera peuplé de 60 à 80 millions d’habitants. Il s’étend autour de la Méditerranée, sur 3 continents : Europe, Asie et Afrique).Le Rhin, le Danube et l’Euphrate en forment les frontières naturelles. Ailleurs, on érige des limes, c’est-à-dire des fortifications protectrices aux  frontières et des camps de légionnaires.

    L’Empire est divisé en provinces administrées par des gouverneurs nommés par l’Empereur ou le Sénat.

    Mais à partir du III eme siècle, les peuples germaniques du Nord de l’Europe multiplient les incursions dans l’Empire de plus en plus difficile à maintenir. En 395, il est partagé en un Empire Romain d’Occident et un Empire Romain d’Orient. Au V eme siècle, les Barbares (nom donné par les Romains aux peuples germaniques) envahissent l’Empire Romain d’Occident. Le dernier empereur romain est renversé en 496.

    B/ Une capitale : Rome

    Rome est le centre de l’Empire et sa capitale. Très peuplée, elle concentre les lieux du pouvoir impérial (palais) et offre aux habitants de nombreux services (forum, aqueducs, termes) ainsi que des attractions (jeux du cirque, courses de chars).

    Recopier le tableau de la question 2 complété.

    C/ La romanisation dans l’empire.

    Les Romains apportent leur civilisation dans toutes les régions qu’ils conquièrent. Ainsi, dans tout l’empire, on parle le latin qu’on apprend à l’école. On se retrouve dans les termes pour se laver mais aussi se rencontrer ou pour affaire. On est polythéiste en intégrant aux croyances des dieux adorés dans toutes les autres régions de l’Empire. On aime assister à des spectacles grandioses lors des jeux du cirque où gladiateurs, animaux… se battent. On développe les connaissances en pharmacie et en médecine en profitant des expériences des médecins de tout l’Empire. On parle de romanisation des peuples conquis.

    Rome est le modèle de nombreuses villes nées dans l’empire, comme Nîmes dans le Sud-Est de la France.

    Conclusion : les relations entre l’Empire romain avec les mondes lointains

    L’Empire romain se partage le monde avec un autre empire tout aussi vaste, peuplé et administré : l’Empire des Han. Ils entretiennent tous deux des relations commerciales par la Route de la Soie : ensemble d’itinéraires commerciaux de 7000 km empruntés par des caravanes  entre la Chine et la Méditerranée 

    _____________________________________________________________

    LA REPARTITION DE LA POPULATION MONDIALE ET SES DYNAMIQUES

     


     Comment se répartissent les Hommes sur la Terre ? Comment évolue la population ? Pourquoi ?

     

    I/ Une population inégalement répartie…

    A/ Qui se concentre dans des foyers de peuplement…

     fiche de travail N°1


    La répartition de la population mondiale est inégale. Elle se concentre dans quelques foyers de population :

    - l'Asie de l'Est (1,6Md d'habitants), avec notamment la Chine et le Japon,

    - l'Asie du Sud (1,7 Md d'habitants), avec notamment l'Inde et le Bangladesh,

    - l'Europe occidentale (750M d'habitants)

    - l'Asie du Sud-est, le nord-est des Etats-Unis, le sud-est du Brésil, le golfe de Guinée,

    Elle se concentre en particulier sur le bord de mer, où se développe le commerce maritime, le long des cours d'eau, où est apparue l'agriculture et l'élevage et qui facilitent les échanges, et dans les villes qui offrent beaucoup de services (commerces, soins, éducation, loisirs...).

     

    B/ …En liaison avec l’histoire du peuplement de la Terre.


    Certains des foyers de peuplement sont anciens, liés au peuplement lent de la Terre et au développement de l'agriculture comme la riziculture en Asie. D’autres sont plus récents et datent du XIX eme siècle et de la conquête de territoires par les européens pour alimenter en matières premières leurs industries naissantes.

    C/ …En liaison avec le relief et le climat

     

    Les Hommes ont tendance à se concentrer dans la zone tempérée du globe où il ne fait ni trop chaud ni trop froid et où il pleut régulièrement, dans les plaines et sur les plateaux. Ils ont par ailleurs tendance à fuir les régions montagneuses, les forêts denses équatoriales, les déserts chauds comme le Sahara et les déserts froids comme la Sibérie. 

    II/ Un peuplement de la Terre qui évolue

    A/ Une population qui augmente …

    Regarder la vidéo suivante: https://www.lumni.fr/video/comment-la-population-mondiale-evolue-t-elle

    La population mondiale augmente fortement depuis un siècle notamment en raison des progrès médicaux qui réduisent la mortalité. Cependant, cette croissance démographique est inégale. Elle est forte en Afrique, faible en Europe, voire négative en Russie. Cela s'explique notamment par la baisse de la fécondité, c'est-à-dire du nombre d'enfants par femme, et le vieillissement de la population dans les pays riches. Inversement, la croissance démographique est forte dans les pays pauvres où les populations ont moins accès aux médecins et aux médicaments.

    B/ … qui migre vers de nouveaux territoires….

    Des millions de personnes se déplacent chaque année : 

    - vers des espaces encore inoccupés pour exploiter les minerais du sous-sol ou cultiver comme en Amazonie. Ils sont alors à l'origine de fronts pionniers. 

    - vers d'autres pays espérant trouver un travail ou fuir la guerre. Les migrants qualifiés se dirigent surtout vers les pays riches de l’hémisphère Nord, tandis que les noms qualifiés migrent vers les pays proches plus riches que leurs pays d’origine.

    C/ …qui habite les espaces de différentes façons.

    Les hommes vivent sur la planète selon différentes formes d’habitats : vertical (dans des immeubles et même des tours), horizontal (dans des pavillons), groupé en village ou en ville, dispersé dans les campagnes, ou nomades dans les espaces à fortes contraintes.