• Cours EMC 3 eme Mme Mexal

    AVERTISSEMENT
    Cours d'histoire (rouge) , géographie (vert), EMC (noir) 

    Rappel : le plan de la leçon et le vocabulaire sont à apprendre par coeur, le contenu de la leçon est à savoir restituer dans ses mots.

    Seul le contenu de la leçon (sans les sous-parties), les mots clés soulignés et dates ou textes repères en violet sont indiqués.

    FT=fiche de travail

     

    EMC I LA  CITOYENNETÉ FRANÇAISE ET EUROPÉENNE

     

     

     

    Question : qu’est-ce qu’être citoyen en France et dans l’Union européenne?

     

     

     

    I) Etre membre d’une communauté politique ...

     

     

     

                A) ... où la citoyenneté française est liée à la nationalité (FT 1)

     

    Depuis la Révolution française, les Français sont des citoyens .Ensemble, ils ont construit la nation française. C’est pourquoi, la nationalité unit une population à un Etat.

     

    Le lien entre citoyenneté est fort car pour être citoyen français, il faut avoir la nationalité française et être majeur. Celle-ci est est définie dans le Code civil et acquise par le droit du sang, par le droit du sol, par mariage, ou par naturalisation (FT 1)

     

    nation : communuaté humaine vivant sur un même teritoire et affirmant sa volonté de vivre ensemble en respectant les mêmes lois.

     

    citoyen : personne qui a le droit de participer à la vie politique de l’Etat.

     

    naturalisation : fait d’accorder la nationalité d’un pays à un étranger

     

     

     

                B) la citoyenneté européenne, une citoyenneté de superposition (FT 2)

     

    Les citoyens français sont aussi citoyens européens. Pour être citoyen européen, il faut avoir la nationalité d’un des Etats membres de l’Union européenne. La citoyenneté européenne se superpose à la citoyenneté nationale. C’est le traité de Maastricht (1992)  qui crée une citoyenneté européenne.

     

    Celui-ci confère des droits aux Français (ex : droit de participer aux élections du parlement européen)  y compris ceux vivant dans un autre pays de l’Union mais aussi aux ressortissants de l’Union habitant en France.        

     

     

     

    II) ... dont le citoyen accepte les règles

     

     

     

                A) des règles pour vivre ensemble en France (FT 3)

     

    La citoyenneté européenne instituée par le traité de Maastricht depuis 1992 confère des droits politiques, civils et économiques au citoyen européen limité et valables dans l’ensemble de l’Union. C’est donc une citoyenneté originale qui peut évoluer et se développer avec le projet européen.Pour rendre cette citoyenneté vivante et active, les droits politiques ont été enrichis d’un droit d’initiative citoyenne qui permet à un million de citoyen issus de l’Union de demander que des mesures soient prises sur un sujet précis.

     

     

     

           B) les droits attachés à la  citoyenneté européenne (FT 4)

     

    La citoyenneté européenne instituée par le traité de Maastricht depuis 1992 confère des droits politiques, civils et économiques au citoyen européen limité et valables dans l’ensemble de l’Union. C’est donc une citoyenneté originale qui peut évoluer et se développer avec le projet européen.Pour rendre cette citoyenneté vivante et active, les droits politiques ont été enrichis d’un droit d’initiative citoyenne qui permet à un million de citoyen issus de l’Union de demander que des mesures soient prises sur un sujet précis.

     

     

     

    III) ... et partage des valeurs démocratiques

     

     

     

                A.vivre dans une république démocratique (FT 5 )

     

     

     

           B. le partage de valeurs (=idéal) et principes (=application concrète des valeurs) républicains