• Cours EMC 3 eme Mme Mexal

    AVERTISSEMENT
    Cours d'histoire (rouge) , géographie (vert), EMC (noir) 

    Rappel : le plan de la leçon et le vocabulaire sont à apprendre par coeur, le contenu de la leçon est à savoir restituer dans ses mots.

    Seul le contenu de la leçon (sans les sous-parties), les mots clés soulignés et dates ou textes repères en violet sont indiqués.

    FT=fiche de travail

     EMC I LA  CITOYENNETÉ FRANÇAISE ET EUROPÉENNE

     

     

     

    Question : qu’est-ce qu’être citoyen en France et dans l’Union européenne?

     

     

     

    I) Etre membre d’une communauté politique ...

     

     

     

             A) la citoyenneté française est liée à la nationalité (FT 1)

     

    La nationalité unit une population à un Etat. Le lien entre citoyenneté est fort  car pour être citoyen français, il faut avoir la nationalité française et être majeur. Celle-ci est acquise par le droit du sang, par le droit du sol, par mariage, ou par naturalisation (FT 1).

     

     

     

             B) la citoyenneté européenne, une citoyenneté de superposition (FT 2)

     

    Pour être citoyen européen, il faut avoir la nationalité d’un des Etats membres de l’Union européenne.la citoyenneté européenne se superpose à la citoyenneté nationale. C’est le traité de Maastricht (1992)  qui crée une citoyenneté européenne.

     

    Celui-ci confère des droits aux Français y compris ceux vivant dans un autre pays de l’Union mais aussi aux ressortissants de l’Union habitant en France.        

     

     

     

    II) ... dont le citoyen accepte les règles

     

     

     

             A) des règles pour vivre ensemble en France (FT 3)

     

    La nationalité française confère des droits politiques essentiels au citoyen. Cela lui permet d’exercer la souveraineté nationale (FT 3) . Ces droits politiques  s’accompagnent comme pour tout habitant en France de droits civils, économiques et sociaux . Ces droits n’existent que parce-que tous les respectent et que chacun en accepte les conséquences : voter lors des élections, participer à la Défense nationale et aux dépenses de l’Etat.

     

     

     

           B) les droits attachés à la  citoyenneté européenne (FT 4)

     

    La citoyenneté européenne instituée par le traité de Maastricht depuis 1992 confère des droits politiques, civils et économiques au citoyen européen limité et valables dans l’ensemble de l’Union. C’est donc une citoyenneté originale qui peut évoluer et se développer avec le projet européen.Pour rendre cette citoyenneté vivante et active, les droits politiques ont été enrichis d’un droit d’initiative citoyenne qui permet à un million de citoyen issus de l’Union de demander que des mesures soient prises sur un sujet précis.

     

     

     

    III) ... et partage des valeurs démocratiques

     

     

     

     

     

           A.vivre dans une république démocratique (FT 5)

     

    La France est un Etat démocratique où les citoyens possèdent le droit de vote.

     

    Des élections sont régulièrement organisées pour qu’ils puissent choisir leurs représentants parmi plusieurs partis politiques de droite ou de gauche. Les leaders politiques organisent librement des meetings lors de campagnes électorales où chacun dévoile son programme. Le jour de l’élection, les citoyens qui se rendent aux urnes ont la possibilité de choisir entre plusieurs candidats. Leur vote est tenu secret grâce à l’isoloir.

     

    A la suite des élections, une majorité est chargée de gouverner, mais l’opposition peut s’exprimer en exerçant son droit de parole. Si elle gagne aux élections suivantes, on parlera d’alternance.

     

    L’ensemble de ces pratiques font de la France un Etat démocratique dans lequel tout le monde a la liberté de voter mais aussi de s’exprimer.

     

     

     

           B. valeurs  (=idéal) et principes (=application concrète des valeurs)        républicains en France ( FT 6)

     

     

     

           C. une reconnaissance dans les mêmes symboles républicains (FT 7)

     

     

     

           D. les valeurs fondatrices de la citoyenneté européenne ( FT 8)

     

     

     

    Le citoyen français partage aussi des valeurs liées à la citoyenneté européenne. Elles sont contenues dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Ces valeurs rappelées par les symboles européens sont :  la paix, le respect de la dignité humaine et des droits de l’Homme, la liberté , l’égalité entre les femmes et les hommes, la solidarité, la démocratie, l’Etat de droit, la justice et la sécurité. Ces valeurs s’ajoutent à l’histoire et à la culture commune entre les citoyens européens et contribuent à forger un sentiment d’identité européenne.

     

     

     

    conclusion : réponse à la question

     

    CHAPITRE 2 : LA FRANCE UNE RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE

     

    Question : En quoi la République française est-elle une démocratie ?

     

     

     

    I. L’organisation des pouvoirs de la Vème République (faire écrire après : des pouvoirs séparés)

     

     

     

    Depuis la Révolution, la France est progressivement devenue à la fois une démocratie et une République.  La Vème République a été adoptée par référendum et promulguée le 4 octobre 1958. C’est Charles de Gaulle qui en a été le principal initiateur.

     

     

     

    La France est une République.  C’est un régime politique dans lequel le pouvoir est exercé par des représentants élus.

     

    Son fonctionnement est défini par la Constitution de 1958.

     

    Contrairement à une dictature (ex : Corée du Nord), notre Etat repose sur la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif vote les lois, le pouvoir exécutif exécute les lois et le pouvoir judiciaire contrôle l’application des lois.

     

    Cet équilibre des pouvoirs permet de préserver la démocratie et les droits du peuple en empêchant la concentration des pouvoirs dans les mains d’un tyran.

     

    Néanmoins, ces pouvoirs se contrôlent mutuellement, toujours pour garantir le bon fonctionnement de la démocratie. C’est aussi le rôle du Conseil constitutionnel                                                           

     

     

     

    II. démocratie représentative : le rôle du vote et de la loi

     

     

     

           A. Le rôle fondamental du vote dans une démocratie

     

     

         
     

    2

     
     
       

    3

     

     

    La France est une démocratie car le pouvoir appartient aux citoyens qui l’exerce directement ou par des représentants élus..

     

    La démocratie française est donc représentative car ces représentants sont élus au suffrage universel et expriment ainsi la volonté du peuple.

     

    Il est important de continuer à réfléchir sur les façons d’améliorer et de protégér notre système démocratique pour s’assurer que tous  se sentent représenté set écoutés. Par exemple, il régulièrement question d’étendre le droit de vote aux étrangers résidents en France ou d’avoir recours plus souvent au référendum afin de consulter directement les citoyens ou enfin de reconnaître le vote blanc.

     

     

     

           B. la loi ,dans une démocratie, pour plus d’égalité ? FT 1

     

     

                  4 EXERCICES GÉOGRAPHIE

     

     

    Dans une démocratie, les citoyens sont acteurs directs ou indirects de la loi .  

    Celle-ci permet de garantir l’égalité et se manifeste par des droits politiques, économiques et sociaux  acquis souvent au terme de longs combats (voir frise Q 9).

     

    Ainsi, le principe d’égalité est indissociable de celui de liberté et de fraternité et permet l’existence de la démocratie politique et sociale.

     

    Cependant pour faire vivre ce principe et réduire les discriminations, l’Etat se mobilise par des politiques publiques (Q8-10 et 11). Mais cette responsabilité est aussi collective et implique une mobilisation des citoyens au quotidien (Q10).

     

     

     

     

     

    III. Une démocratie participative : les citoyens participent à la vie démocratique FT 2

     

     

     

    Pour que la démocratie vive, les citoyens doivent s’impliquer : c’est la démocratie participative.

     

    Les citoyens interviennent de manières variées dans la construction de la démocratie au quotidien :

     

    - ils peuvent être élus (conseillers municipaux et députés)

     

    -représentent des personnes unies par des intérêts communs (syndicats, comités d’entreprises, de travailleurs, d’étudiant de parents d’élèves…),

     

    - être bénévole, dans le milieu associatif (caritatif, humanitaire, sportif, de loisirs, de santé…), faire des dons . il existe 1,3 millions d’associations en France et un Français sur deux est membre d’une association

     

    -ou adhérer à des partis politiques (existe en France 286 partis politiques) 

     

    Chaque citoyen s’engage selon ses possibilités, ses envies, ses convictions.

     

     

     

    Conclusion : réponse à  la question : En quoi la République française est-elle une démocratie ?